Non classé

Un bel hommage au peintre Steelandt

Ce week end 6 et 7 juillet, une trentaine de tableaux du peintre steelandt ont pu être admirés par de nombreux visiteurs

IMG_2335

Nous remercions madame Fonquernie, madame Pelous, monsieur et madame Barousse, monsieur et madame Labatut, monsieur et madame Chaubet

IMG_2382

Grâce à eux, nous avons retrouvé des ruelles et des vues d’antan de Laroque et de ses environs

IMG_2376

IMG_2393

IMG_2387

Le public était au rendez vous le samedi à 18h pour la vidéo conférence du colonel Doumerc

Monsieur Barousse a assuré la première partie  en lissant le texte ci-dessous .

 

IMG_2339

IMG_2337

GUERRE d’INDOCHINE

Guerre d’Indochine……guerre ignorée, guerre mystérieuse, guerre des « disparus », guerre oubliée et des « oubliés ».

Et pourtant, et pourtant cette guerre a bien existé de 1946 à 1954 et un jeune Laroquais de 22 ans, René, Jean Cottes, sous officier, chef du poste Soc Noc au Cambodge  y a laissé sa vie en repoussant héroïquement à la tête de ses partisans,  jusqu’à épuisement de leurs munitions, une attaque par un ennemi à la supériorité numérique écrasante.

Le 3 février 1953, il écrivait à ses parents « la santé et le moral vont toujours bien » et joignais à cette lettre une photo où on le voit entouré des villageois. Le 17 février, le Maire de Laroque d’Olmes recevait le télégramme suivant « Sergent Cottes René matricule 18196, 22 ans, disparu (présumé prisonnier) 9 février 1953 stop Prévenir avec ménagement (père) Mr. Cottes Elie à Laroque d’Olmes. Fin ».

Le 26 février 1958, 5 ans après, le Ministère des Anciens Combattants écrivait à son frère, Mr. Cottes André, «J’ai l’honneur de vous faire connaître que je ne puis vous fournir aucune précision sur le sort qui lui a été réservé. Le sergent Cottes René, disparu le 9 février 1953 lors de l’attaque de Soc Noc, m’a été ensuite signalé prisonnier à la suite des informations fournies par les habitants  du village de Soc Noc qui ont déclaré avoir vue votre frère amené enchainé par les rebelles en direction de la Cochinchine ».

René Cottes fait partie des 20 939 disparus parmi les 30 825 prisonniers.

René Cottes a été décoré de la Médaille Militaire, de la Croix de Guerre avec palme et de la Légion d’Honneur, décoration qui est attribuée exceptionnellement à un sous-officier.

 René Cottes est le beau frère de notre amie Raymonde Cottes qui pourra vous faire part de ses souvenirs sur le drame qu’elle a vécu

 

A 19h30, Repas  « champêtre » sous la tonnelle  du restaurant le« Castel d’olmes ».

IMG_2345

IMG_2349

Une excellente soirée au frais !

Fin de l’exposition le dimanche soir par notre habituel apéritif dinatoire style  « auberge espagnole ».

Carnetdeguerrelouisgabriac |
quochuy01 |
Philosophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watchdeadpool22018streamonline
| Laprofdz
| Histoiregeotalbert